Un peu de Claude Mossé, très peu de Vincent Azoulay (alors que son ouvrage, qui date de 2010, a fait date dans la relecture du phénomène Périclès) : l'essentiel, en français, est tiré du découverte Gallimard de Pierre Brulé : je pense qu'on peut franchement attendre mieux d'un article sur ce sujet qu'un ouvrage de vulgarisation à destination de la jeunesse. Plutarque s'exerce alors au genre littéraire. Thucydide et Plutarque parlent déjà de lui. Isabelle Gassino voit dans le Plutarque des Vies parallèles, à partir de l'exemple de la Vie d'Antoine un polygraphe, au sens noble du terme : « s’il faut donner des spectacles à la pensée pour inciter à la vertu, la dimension spectaculaire de [...] la Vie d’Antoine, elle, dépasse largement la visée moralisante. »[89]. Au tournant du siècle, les traductions se multiplient en Europe, alors que l'on publie également bien plus d'anthologies, d'extraits, et de Vies choisies, notamment pour les enfants, au détriment des œuvres complètes. ISBN. J.-C. et mort en 125), il existait encore … Une table des matières dynamique permet d'accéder directement aux différentes sections. Issu d’une grande famille aristocratique, Périclès participe très jeune à la vie politique de la république athénienne. leur généralité peut même s’enfler en toute sécurité, traverser l’Océan et les siècles, Si tel est le cas, il a dû prendre une position importante au début des années 460 av. Le Siècle des Lumières a en effet mis en avant les penseurs politiques de l'Antiquité, et l'enseignement dans les collèges a montré un fort attrait pour cette période[31]. 226 SOLON. Je ne crois plus aux grands hommes. Hétaïre offerte, ou Le roi Candaule et Gygès, Fernand Boissard, 1841, huile sur toile, 116,5 × 163 cm. Dans leur état actuel, les Vies parallèles rassemblent 46 biographies présentées par paires, mettant en parallèle un Grec et un Romain célèbres (par exemple Alexandre le Grand et Jules César). Or s'il est incontestable que Plutarque n'est plus parmi nous, il ne nous est pas pour autant étranger. [...] Le plus haut grade civil et militaire à la fois est celui d'empereur, lui souffle le livre d'Histoire. Read PDF Vie de Pericles (Paperback) Authored by Plutarque Released at 2016 Filesize: 1.65 MB Reviews Complete information! On reproche à Périclès d’avoir détourné de l’argent public. Plutarque, qui reste l'auteur le plus fréquemment cité dans l'ouvrage, y est « omniprésent »[78]. D'une façon générale, les traductions françaises des Vies parallèles ne se raccrochent pas au courant des « belles infidèles », mais mettent en avant leur fidélité au texte grec. Les Œuvres morales ne sont pas une œuvre conçue par Plutarque comme un ensemble, mais un terme utilisé pour désigner pas moins de 78 traités qu'il a composés tout au long de sa vie, relevant de genres littéraires divers et traitant de multiples sujets [1].Ces traités ont été composés par Plutarque pour la plupart entre les années 72 et 126 ap. Selon François Hartog, la très riche postérité des Vies parallèles s'organise schématiquement en quatre temps : à des décennies d'appropriation des héros antiques, succède à la fin du XVIe siècle une crise de l'exemplarité avec Montaigne. En relatant la vie de cette grande figure historique, Plutarque fait écho à l'idéologie et la pratique politique athénienne des Vème et IVème siècles avant J.C. Sommaire Érasistrate découvrant la cause de la maladie d'Antiochius, Jacques-Louis David, 1774, huile sur toile, 120 × 155 cm, Beaux-Arts de Paris. Plutarque indique que Périclès est le « premier citoyen de sa patrie » pendant quarante ans [42]. Dans cette optique, Étienne Fournol, ancien député devenu journaliste au Temps, publie en 1923 Le Moderne Plutarque ou les hommes illustres de la IIIe République[119]. de Thucydide à Plutarque, de Voltaire à Rousseau, de Grote à Duruy, les auteurs anciens et modernes se sont interrogés sur les relations nouées entre le stratège et la communauté athénienne. Charlotte Corday lit Plutarque[97], et Madame Roland indique dans ses Mémoires que la lecture des Vies parallèles, emportées à l'église en lieu et place du livre liturgique de la Semaine sainte, lui donnent des idées « qui [la] rendaient républicaine »[98]. Gardez le sans scrupule aussi longtemps que vous le lirez, mais ne le gardez pas pour n'en rien faire, et surtout ne le prêtez à personne, car je ne veux m'en passer que pour vous » (Correspondance complète, lettre 225), « Les Anciens aimaient à mettre en parallèle les vies des hommes illustres ; on écoutait parler à travers les siècles ces ombres exemplaires. Conception. Il apprécie aussi chez Plutarque la complexité des héros, cet art de « l’interrogation, s’interdisant de trancher dans le jugement porté sur les actions et les comportements, mettant en scène des héros dont la complexité est le trait commun, des héros toujours autres, sans cohérence »[76]. La Maladie d'Antiochus, Jean-Auguste-Dominique Ingres, 1840, huile sur toile, 57 × 98 cm, Musée Condé. L'inspiration finit cependant par se scléroser : Plutarque est sollicité une douzaine de fois entre 1797 et 1859 dans le rituel du Prix de Rome[127]. Plutarque Œuvres morales. La tradition de manuscrits dite bipartite — car ils s'étendent sur deux tomes — à partir du VIe siècle est contemporaine de la substitution des codex aux rouleaux. Quant à l'impact de Périclès sur les talents émergents de son époque, il suffit de constater que l'un des seuls hommes politiques que Thucydide admire sans réserve (alors que Thucydide est très difficile à séduire) dans son Histoire de la Guerre d… Il accentue les traits saillants des personnages principaux[82], et étoffe considérablement les personnages secondaires[84]. Il a au moins deux frères, Lamprias, qui est son aîné, et Timon, pour qui il professe une affection particulière[4]. Plutarque est surtout célèbre pour avoir retracé la vie de Périclès, stratège, orateur et homme d'État athénien du Vème siècle avant J.C. Si les témoignages sur Périclès sont en effet nombreux et variés, Plutarque, est le seul à restituer une vision cohérente de l'ensemble de la trajectoire biographique du grand homme, de sa prime éducation jusqu'à sa mort. Plutarque, Vie de Périclès. M. Dacier place l'époque de la vie de Lycurgue vers l'an du monde 3045, 153 ans avant la fondation de Rome, 129 ans avant la première olympiade, 905 ans avant J.-C. Les nouveaux éditeurs d'Amyot la mettent vers l'an 884 avant notre ère. Ayant débuté ce travail « pour autrui », il a progressivement et pour son plaisir appris à « vivre avec eux », ce dont témoigne la sympathie dont il fait preuve envers ses héros[11]. Ce primat de l'éducation permet à Plutarque de distinguer deux modèles : d'une part la nudité athlétique grecque (le gymnase provenant du grec γυμνός / gumnos, « nu ») — qui scandalise à Rome — et d'autre part le rôle du père comme éducateur — nettement plus valorisé à Rome. Il revient ensuite à Chéronée où il est partagé entre l’écriture de son œuvre et la vie publique, notamment l'organisation des fêtes religieuses. Dans l'ouvrage est surtout convoqué le Platon moraliste et éducateur, auteur de la figure du philosophe-roi que l'on retrouve notamment dans la Vie de Lycurgue[N 5],[46]. Surtout, le projet des Vies est de faire appel à la mémoire gréco-romaine[17], sédimentée dans des « monuments » littéraires divers, politiques, philosophiques ou moraux. Entre le Ier et le IIème siècle, il compose Œuvres morales, dont le nom latin est Moralia. Le plaisir que je prenais à le relire sans cesse me guérit un peu des romans [...]. La postérité politique des Vies parallèles est riche à l'époque contemporaine : si l'ouvrage inspire durablement Jaurès ou Michel Foucault, l'exemple des vies antiques cède progressivement la place à un Panthéon national, et l'usage que l'on peut faire des héros est dorénavant compris comme celui du mythe politique. Le Premier Consul est régulièrement associé à l’Antiquité romaine[103]. En revanche, après Waterloo comme après 1918 s'opère une critique du rôle de l'individu dans l'histoire, en même temps que s'étend un désenchantement, voire une dénonciation de la vaine imitation du héros antique[90]. Jaurès indique : « c’est sous la triple inspiration de Marx, de Michelet et de Plutarque que nous voudrions écrire cette modeste histoire »[N 11], et précise que son interprétation de l'histoire sera donc à la fois matérialiste et mystique[110]. Plutarque nous donne autre chose que ce qu’il a annoncé, car il nous en donne plus [...] : réflexion philosophique sur l’être humain, récit pathétique, narration à grand spectacle »[45]. Que ce soit pour la paire « héroïque » Périclès - Fabius Maximus[27], tous deux remarquables de justice et de tempérance, ou pour le contre-modèle Démétrios - Antoine[28], vaincus caractérisés par leur débauche et leur insolence, Plutarque ne s'érige pas en juge. Plutarque meurt à Thèbes à 120, ayant obtenu la reconnaissance de ses pairs. I. Origine de Solon. Dans ce contexte, la fin de la République romaine puis le principat d'Auguste semblent préfigurer les épisodes de la guerre des Deux-Roses, comme l'âge d'or de la reine Élisabeth Ire[82]. Il écrit au moment de peindre le Serment du Jeu de Paume : « vos sages lois, vos vertus, vos actions vont multiplier sous nos yeux les sujets dignes [...] nous ne serons plus obligés d'aller chercher dans l'histoire des peuples anciens de quoi exercer nos pinceaux »[126]. Shakespeare préfère Plutarque à Suétone ou Tacite car il y trouve des moments de crise, où la République divisée soumet ses dirigeants à l'épreuve du dilemme[83]. Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire. Ainsi, toute personne cultivée connaît Plutarque[99], et le Voyage du jeune Anacharsis en Grèce de l'Abbé Barthélémy, publié en 1788 et inspiré des Vies parallèles[100] légitime l'usage courant de l'époque, qui veut qu'on lise l'Antiquité à l'aune des préoccupations politiques contemporaines[100]. Cette comparaison finale est fondamentale pour le sociologue Jean-Claude Passeron : « ne sous-estimons pas la force tranquille de cette structure essentialiste qui, dans nos traditions littéraires [...], a marqué d'une évidence machinale l'idée qu'on ne peut raconter des vies qu'en les rapportant à un modèle de vie exemplaire »[24],[25]. Pour Pascal Payen, la question de la recherche des sources de Plutarque est riche et complexe. Vie de Périclès (French Edition) Author. La place que tiennent les Vies parallèles dans l'existence de Rousseau est particulière : il conserve Plutarque lors de son enfance de jeune citoyen de la République de Genève, pendant l'âge adulte où il ne prête son ouvrage que sous le sceau de la plus grande confiance[N 8] , et jusqu'à la fin de sa vie, alors qu'il s'est délesté de beaucoup de livres : « dans le petit nombre de livres que je lis quelquefois encore, Plutarque est celui qui m'attache et me profite le plus.

Vocabulaire Coran Pdf, Rechigner 8 Lettres, Jeux Gratuits Solitaire, Baptême Passager Voiture De Sport Belgique, Petit Escargot Limaçon Paroles, Contrat De Travail à Durée Indéterminée Pdf,