C’est fondamentalement le critère de la capacité de la firme à satisfaire les attentes de la firme-pivot en termes de maîtrise technologique, de niveau de formation et de qualification des salariés, de surface financière, etc., qui va être déterminant. 17 Il s’agit du droit de décider de tous les usages de l’actif tant que ceux-ci ne sont pas incompatibles avec les contrats signés antérieurement, la coutume ou la loi. Ce point de vue est, à de nombreux égards, très proche de celui développé, dans des travaux récents, par deux économistes américains, Rajan et Zingales [2001a et 2001b], pour qui le concept de « ressources critiques » est central. De leur côté, les dispositifs qui concourent à l’intégration logistique favorisent également la réduction des coûts de coordination. Par l’intermédiaire de l’edi, le centre coordonnateur du réseau est alors en mesure de s’appuyer sur un traitement automatique des données pour planifier en temps réel l’ordonnancement des tâches dans chaque unité membre du réseau [25]. 27 Leur objectif est de bénéficier d’un retour sur investissement le plus rapidement possible. L'internationalisation consiste d'abord à chercher de nouveaux débouchés à l'étranger. Philosophie (360) Une des conclusions importantes de cette théorie est que les frontières traditionnelles de la firme ne correspondent plus aux frontières de l’organisation économique, lorsque des ressources critiques relient des entreprises juridiquement indépendantes. 161.). La plupart des travaux sur les firmes-réseaux montrent ainsi que les contrats inter-firmes garantissent contractuellement la valeur des actifs spécifiques, notamment physiques, principalement en octroyant au fournisseur, dans le cadre du marché d’allocation, une durée de contrat calquée sur la durée de ces actifs (Saussier [1998], p. 142) [17]. Cet ouvrage situe la question des frontières de la firme par rapport aux théories économiques classiques et hétérodoxes. Quelle est, à l’intérieur de cadre d’analyse général, la place de la firme-réseau ? 88 | Troisièmement, les firmes du réseau doivent bénéficier d’un certain niveau d’assurance contre les risques, et la quasi-rente générée par les échanges intra-réseau doit être équitablement répartie entre les firmes, pour que celles-ci puissent investir et ne soient pas incitées à quitter le réseau [18]. Nous souhaitons tout d’abord montrer que l’étude du fonctionnement de cette forme organisationnelle particulière permet de relativiser les points de vue de la tct et de la tci en ce qui concerne le rôle de la propriété sur les incitations à l’investissement. Comme nous l’avons vu précédemment, Williamson distingue trois modes génériques d’organisation contractuelle : le marché, la forme hybride, la hiérarchie. Pour ce qui est du second, Coase met l’accent, lorsqu’il tente de définir les coûts liés à l’utilisation du marché, sur les difficultés de mise en relation des acheteurs et des vendeurs, difficultés liées à la négociation sur les prix par exemple. L’assurance qualité recouvre « l’ensemble des actions préétablies et systématiquement nécessaires pour donner la confiance appropriée en ce qu’un produit ou service satisfera aux exigences relatives à la qualité » (. Nous ne reviendrons donc pas ici sur ce point et nous insisterons plutôt sur l’ambiguïté du statut de la firme hybride par Williamson, et ce pour deux raisons. 43 Cette analyse souligne le rôle crucial de la firme-pivot dans le « pilotage », voire dans le « gouvernement » de la firme-réseau, pour reprendre l’expression de Mariotti et al. I. L'entreprise : généralités et fonctionnement 1.1 Définition d'une entreprise.  [26], dont l’objet est de rationaliser et d’ordonner la production en traitant des pièces différentes par famille, depuis leur conception jusqu’à la production. Nous analyserons ici deux mécanismes, de nature différente, dont la généralisation au sein des firmes-réseaux concourt également à l’efficience de cette forme organisationnelle. – La conjonction des deux premières caractéristiques implique – en partie – la troisième : au sein du réseau, la coordination inter-firmes, de manière précise, porte sur des activités complémentaires non similaires, telles que Richardson les définit dans son article de 1972. Reprenant la problématique soulevée par Coase dans son article de 1937, nous nous interrogeons dans ce texte sur la question des frontières de la firme, en analysant une forme organisationnelle spécifique, la firme-réseau. Compte tenu de l’accent mis sur le rôle de la propriété des actifs, cette théorie est également dénommée « nouvelle théorie des droits de propriété », en référence à l’« ancienne » théorie des années 1960, représentée notamment par Alchian et Demsetz. La spécificité des actifs conduit ainsi à ce que Williamson appelle la « transformation fondamentale » ([1985], p. 61 et suiv.) Nous avons nous-mêmes indiqué, à plusieurs reprises, des éléments de pouvoir de la firme-pivot. Pour d’autres auteurs, la firme-réseau doit être considérée, pour reprendre l’expresion de Fréry, comme « une organisation intégrée » ([1997], p. 40). Trois résultats principaux émergent de notre travail, brièvement résumés ici. Entretien avec Caroline Cuny, docteure en psychologie cognitive, HDR, et enseignante-chercheure au département marketing de Grenoble Ecole de Management.Avec Marianela Fornerino et Mathieu Pinelli, enseignants-chercheurs à GEM, elle est co-auteure d'un article paru dans The Conversation, en mars 2020, qui est intitulé : Rester chez soi et rompre avec l'individualisme ambiant. 40 Nous voulons par là souligner le fait que, dans ce type de relation, seul le produit livré à la clientèle finale par la firme-pivot est un produit collectif et qui donc, substantiellement, est une marchandise relevant de la sphère de l’échange proprement dite [48]. Gestion d'entreprise. Les progrès dans la codification de l’information et dans la transmission des données, en facilitant la prospection de marchés nouveaux et en autorisant une gestion des appels d’offre en ligne, améliorent la fluidité de l’activité de négociation. Il note, par exemple, que si le régime d’innovation technologique est important, l’avantage de la hiérarchie, en cas de présence d’actifs spécifiques même très importants, peut être plus faible que d’autres arrangements, compte tenu de la réduction des mécanismes incitatifs ([1985], p. 143-144) [31]. Dans ces conditions, le problème central de la firme-pivot est un problème d’organisation de la production : elle doit (i) rechercher des compétences dont elle ne dispose pas (ou plus si elle a externalisé l’activité) et (ii), corrélativement, il existe un impératif de coordination important, lequel ne peut être résolu par le seul marché, marché entendu au sens classique du terme. En définitive, comme on le constate, le fonctionnement de la firme-réseau génère de nombreux coûts irrécouvrables (sunk costs) en cas de rupture de la relation, ce qui explique la durabilité des relations. Comme le souligne à juste titre Hodgson, l’accent mis sur le pouvoir et sur le contrôle, s’il n’est pas à ignorer, ne doit pas néanmoins aboutir à occulter les dimensions légales des relations intra-firme et inter-firmes [2002]. Toute tentative de changement ou d’influence semblait très mal perçue. En vue d’appréhender et de déterminer les frontières de la firme. 82 Enfin, pour que les dispositifs d’incitation soient crédibles, les firmes du réseau ne doivent pas anticiper un hold-up de la part de la firme-pivot. Ces chercheurs du laboratoire. 29 Nous verrons tout d’abord qu’au sein de la firme-réseau, les échanges entre la firme-pivot et les firmes situées en amont sont largement « hors marché » ; de plus, la récurrence de ces échanges engendre la constitution de nombreux actifs spécifiques. La Découverte, 2003, pp. Néanmoins, pour que ces deux marchés remplissent leurs fonctions, inciter les firmes à investir dans des actifs spécifiques et éviter les comportements opportunistes, trois conditions sont nécessaires. La réflexion épistémologique, théorique et pratique autour de l'entreprise apparait donc comme centrale, mais pour cela il a fallu attendre quasiment une centaine d'années d'analyse. Depuis l’article fondateur de Coase de 1937 sur « La nature de la firme », le débat marché/hiérarchie a connu des développements spectaculaires et la littérature économique sur ce thème est devenue extrêmement abondante. Le concept d’actif spécifique constitue la clé de voûte de l’édifice de Williamson. Management (212) Nous serons alors en mesure, dans la deuxième section, d’alimenter le débat sur la question des frontières de la firme. Toujours sur le thème des frontières de la firme, l’étude de la firme-réseau interpelle le chercheur sur une deuxième question : comment, à partir de la dichotomie coasienne marché-hiérarchie, appréhender la firme-réseau ? C’est ainsi que dans l’automobile, grâce au système. Les entrées et les sorties sont donc peu fréquentes, dans la mesure où ces actifs créent des barrières à l’entrée et à la sortie. Voir les articles, en langue anglaise, de Shelanski et Klein [1995] et, en langue française, de Coeurderoy et Quélin [1997] et de Ménard [2002]. Par ailleurs, il faut tenir compte de la nature dynamique du réseau. Pour cette approche, c’est la cohérence horizontale entre les pratiques de GRH qui conditionne la contribution des ressources humaines à la performance de la firme. II) Les nouvelles frontières de l’entreprise. XIIème Conférence de l'Association Internationale de Management Stratégique Les Côtes de Carthage – 3, 4, 5 et 6 juin 2003 1 Quels déterminants pour les frontières de la firme ? En ce sens, pour Rajan et Zingales, la firme-réseau, qui relie des entreprises juridiquement indépendantes, est une organisation économique, puisqu’une firme qui possède une ressource critique dispose d’un pouvoir sur ses fournisseurs, fournisseurs qui ont une production dédiée à cette firme [44]. : +33.1.34.43.31.98 E-mail : barthelemy@essec.fr Cette faiblesse conduit Williamson, et les économistes transactionnels en général, à surestimer la question des actifs spécifiques dans l’explication du recours à la hiérarchie [33]. • Une fonction de production … ! Certes, le risque de hold-up de la part d’un fournisseur extérieur est annulé, mais en contrepartie, et comme Williamson le souligne lui-même, le recours à la firme modifie le système d’incitations dans un sens qui lui est défavorable, les incitations étant plus faibles à l’intérieur de la firme que sur le marché [1991] [30]. Autrement dit, le marché chez Williamson semble proche d’un « état de nature », et si les coûts qu’il est susceptible de générer sont bien analysés, en revanche, ses bénéfices n’apparaissent pas du tout. Gestion des frontières. Ce document a été mis à jour le 04/07/2007 Par ailleurs, en construisant un système d’information propre au réseau, la firme-pivot standardise les « processeurs informationnels », en automatisant et en normalisant le traitement des données (Paché et Paraponaris [1993], p. 67-68). Cette organisation pyramidale s’accompagne d’une délégation de responsabilités. Les frontières de la firme. Comme nous l’avons vu, fondamentalement, la firme-réseau doit organiser, entre des firmes juridiquement indépendantes, la coordination d’activités complémentaires non similaires, c’est-à-dire, d’une part, des activités qui représentent différentes phases d’un processus de production et de distribution, et, d’autre part, des activités qui exigent des compétences différentes. Comment dès lors interpréter, d’un point de vue théorique, cette forme organisationnelle particulière, et notamment comment s’opèrent les fonctions d’incitation et de coordination normalement dévolues à la firme classique, et enfin comment les firmes échappent-elles au risque de hold-up lié à la présence d’actifs spécifiques dans ces relations ? 80 | En ce qui concerne les équipes travaillants sur l’A 380, on estime que, dans les effectifs de R&D, les personnels d’Airbus et ceux des fournisseurs et sous-traitants sont à parité (Alcouffe [2001]). À l’évidence, les firmes recourent à des arrangements contractuels hors hiérarchie, et ce, malgré la présence d’actifs spécifiques importants.

Film Voyage Initiatique, Doctolib Laboratoire Vénissieux, Joyeux Anniversaire Ma Meilleure Amie, Réplique Oss 117 Chinois, Cuisine Turque - Youtube, Les Problèmes Du Tourisme Au Cameroun, La Jolie Carte Bonne Fête, Espace De Liberté Pour Chien Vaud,