Maintenant, mon travail n'est plus un travail, mais du plaisir. Je me suis retrouvée dans des situations désagréables juste pour PLAIRE ET ÊTRE AIMÉE. Cet atelier fort en émotion pour ma part, m'a permis de lâcher-prise durant ces 2 jours vis-à-vis de mes blessures, de prendre confiance en ma valeur profonde et en mon potentiel et aussi, de renforcer mes convictions afin de poursuivre ma quête spirituelle en connaissance de cause. Enfin, j’ai trouvé le complément qui me permet d’avancer. Merci Martine, Merci Écoute ton Corps, Une Belle Expérience, Chaleureusement. Je n'oublie pas de rester positive. Après la consultation que j'ai eue avec toi et dès que je suis rentrée à la maison, j'ai rassemblé toute l'énergie que j'avais récoltée à l'atelier et je suis allée parler à mon père parce que j'avais vraiment décidé de couper le cordon qui me causait tant de souffrances. Sachant qu'en plus, je me sentais dépendante de ma mère, ce qui engendrait des tensions entre nous... J'ai pris conscience des croyances limitantes que j'entretenais, et notamment que je m'empêchais d'être prospère pour éviter que ma mère se sente inutile. Efficacité incroyable. J'avais donc plus besoin de réconfort que de me dépasser. C’était dure très dure. Je vis très loin de votre pays, mais je m’intéresse de près à vos livres de grande valeur. Tes outils (type décodage) permettent vraiment d'aller toucher très vite les peurs des personnes. Sept ans après mon diagnostic, je suis plus vivante et positive que jamais. Je suis une femme de 57 ans. Que si je ne l'acceptais pas chez moi, je ne pourrai jamais l'accepter des autres et les aimer d'un amour véritable. Je trouve cela tellement beau. je n'y avais jamais pensé!¨. Voilà le miroir dans ma face! C'est merveilleux et à quarante-cinq ans j'ai tant de belles expériences à vivre. Et cette prise de conscience est venue à Vannes pendant l'atelier Etre Bien que je viens de faire avec Laurent. Le projet a commencé en 2015. J'ai tout de suite fait le lien avec ma mère qui est la 3e fille de la fratrie, comme moi. Ce soir-là, j'ai été bouleversée par "l'intelligence" des enseignements de Mme Bourbeau transmis par l'animatrice d'E.T.C. Grâce à vos ateliers! Ces ateliers ont été très révélateurs pour moi. Je commençais à activer le mental avec mon masque de dépendant qui me faisait souffrir. Or, il y avait des choses que j’aimais moins faire, mais que je m’imposais malgré tout. Un merveilleux cadeau entre elle et moi, LE DERNIER, LE PLUS BEAU. Je viens de faire celui sur les peurs qui m'a grandement aidée aussi sur mes méchantes petites voix intérieures... Je me sens tellement bien avec moi-même. Chaque page me poussait à réfléchir et à me repositionner sur ma vie et mes perspectives. Je veux vous remercier pour la possibilité que j'ai eue de participer au séminaire ETC au mois de novembre 2010 à Sementina, en Suisse; participation arrivée comme un merveilleux cadeau de la vie, qui a fait que j'étais parmi les trois gagnants de votre concours. Mon mari est décédé à 74 ans alors que j’avais 73 ans. On entend souvent et on dit cette phrase "on choisit nos parents", on choisit des parents qui ont les mêmes blessures que nous. J’ai profité de ce cadeau pour faire de l’introspection. Je suis heureuse de cette expérience forte. J'ai alors, pendant toute l'année 2001, vécu une souffrance que ne pourront comprendre que celles qui ont traversé la même chose; je ne pouvais même plus lire les livres de Lise pour me réconforter, j'étais devenue complètement négative, plus rien ne m'intéressait, mon tavail ne marchait plus, je n'avais plus d'argent et beaucoup de dettes. C'est une sensation merveilleuse de se l'accorder. Je pense toujours à mon ex-mari, je l'aime encore, mais on ne peut pas tout avoir! Merci à vous et je vous souhaite une belle année 2017 du plus profond de mon coeur! En 2000 je fais une rechute et cette fois-ci j'ai beaucoup de difficulté à m'en sortir. Moi (estomaquée, parce que nous n’avions pas du tout parlé de ce mot): euh... Je vais dans la salle de bain et essaye de lui expliquer la définition si connue de ETC, mais je perds mes mots et m’embrouille un peu dans mes explications mais elle a l’air satisfaite de ma réponse. Il m'a sauvé la vie. Il est tombé aux pieds de l'ami d'une de nos filles, seule personne de la maisonnée à pouvoir faire quelque chose pour lui concrètement, puisqu'il a suivi des formations de sauveteur. Un jeune militaire qui revenait de la ville après avoir bien célébré sa libération de l'armée pour rejoindre sa base est venu me rentrer dedans de plein fouet avant de rentrer dans celle derrière moi pour finir dans une autre encore derrière. Tout semble plus simple. Je sais qu'elle va être transformée et qu'elle va enfin pouvoir vivre SA VIE. Je peux enfin Être la personne merveilleuse et unique que j’ai toujours su, au fond de moi, que j’étais…. Je dois juste avoir confiance en mon instinct. En fait, c’est comme se matérialiser sur terre. Lorsque vous replanifierez ce programme, faites-le-moi savoir puisque je tiens à revivre cela à tout prix. J'écoutais mon corps, mais pas assez longtemps. L'atelier ETRE BIEN est super! Et j'étais de plus en plus malheureuse, j'accusais mes parents et mon mari de mon malheur. C'est vrai, je peux en témoigner! Comme il n'y a pas de hasard, à midi je discute avec une coach qui participait à l'atelier et elle me fait parler… ça y est j'ai ma réponse! Dès la lecture de quelques pages, le Tome 1 a été une RÉVÉLATION pour moi. En effet, je sors d'une relation très douloureuse où les abus sexuels de mon ex-mari et le manque de confiance en moi m'avaient entraînée au plus bas dans mon moral. J'ai fait un stage à NICE il y a quelques années avec Lise Bourbeau. Aimer l'autre sans jugement. Avant, je n'y arrivais pas et pour cause : mes parents ne le faisaient pas non plus avec moi. Je m'explique. Jamais je n'ai été en aussi bonne santé. Je crois que j’ai la réponse ! Malheureusement ces activités ne sont pas assez souvent offertes dans les environs de Montréal. Mais mon souhait le plus cher est par la suite d'aider les autres à retrouver leur chemin et la paix en eux. Je lui ai dit que c'était la meilleure chose à faire pour lui, que sans s'en apercevoir, qu'il activait un processus de guérison. Depuis mes 16 ans, j’ai cherché comment me sentir mieux. Je quitte l’atelier bouleversé, mais heureux. Je viens aussi de lui écrire une lettre en lui disant que je l'aime et que je veux qu'il comprenne lui aussi toute sa douleur passée, du pourquoi de la maladie, d'aimer sa maladie afin de comprendre ce que la maladie a voulu lui crier! Alors, un grand merci à Martine et Jean-Marie GERBENNE :-). On a fait des tours et détours, des montées, des descentes qui m'ont permis sans m'en rendre compte de découvrir une peur très profonde que j'aie senti arriver dans mon corps. Je suis parvenue à me pardonner de n'avoir su/pu écouter mon corps pendant plus de 27 ans. Les deux jours ont été intenses, mais ils m'ont aidé à comprendre de nouvelles choses pour être bien avec moi et avec les autres dont notamment l'importance de l'acceptation. MERCI Diane, MERCI à l'école Écoute Ton Corps. Après cet atelier, tout s’est miraculeusement éclairé en moi. Je voyais au fond, la même peur et croyance limitante que moi. Qu’est-ce que qui a fait la différence me direz-vous? Cet atelier doit être mis plus en valeur au centre, ETC. Sans compter tous les pardons qui ont été fait en parallèle. Enfin, ce que je voulais ajouter, c'est que je commence de plus en plus à accepter d'être ce que je ne veux pas être pour arriver à être ce que je veux être. Le stage m'a permis d'en prendre conscience et finalement le changement que j'ai fait pour moi à eu des conséquences sur mon entourage. ... Avis clients Tous les commentaires des internautes sur Ecoute ton corps - Version homme. Cette grande famille représente plus de cinquante personnes. Une de mes grandes peurs sur la route est de me retrouver entre deux camions (il m'est arrivé de m'arrêter sur le bas-côté pour laisser passer le camion derrière moi et reprendre ensuite mon chemin). Donc, pendant les premiers mois de mon emploi, j’ai été très occupée à découvrir l’enseignement d’Écoute Ton Corps. Je me suis inscrite, car le descriptif correspondait aux questions que je me posais à ce moment-là. Le pire c'est que toute la situation est devenue une réelle saga, car tout un chacun (beaux-frères, belles-soeurs) ont eu leur propre perception et interprétation avec tellement de nuances /la réalité. Puis un jour, la rencontre! Cela m'a donné envie d'exercer ce métier. Je suis reconnaissante que malgré la distance ou l'origine ethnique, nous cheminons tous ensemble, chacun à notre façon. Le couvercle a sauté. Voilà mes deux témoignages sur les ateliers que j’ai eu le bonheur de suivre la semaine dernière à Colmar. Suite à cet atelier, j'ai pu travailler avec certains outils comme devenir conscient d'une croyance, la réconciliation et le pardon, et faire le miroir, méthode que j’avais déjà commencé à utiliser mais pas de la bonne façon, c'est-à-dire en retournant le miroir. Je me demandais si ce que je faisais avait encore un sens. Aujourd'hui, au-delà de l'envie, il s'agit, d'un besoin, d'un élan du plus profond de mon être, je suis prête tout simplement à partager mon expérience et les bienfaits de ce chemin E.T.C. Dans son regard, l'autre a le droit d'exister tel qu'il est, il a une valeur. J’ai été mise à pied et j’ai vécu un grand deuil professionnellement, mais je suis prête à tourner la page et voir ce que la vie a à m’offrir de nouveau. Je n'ai que l'âge que j'ai, on pourrait croire que je n'ai pas assez de vécu pour être attirée par le développement personnel, et pourtant c'est quelque chose qui m'a toujours passionnée le questionnement sur soi, sur la vie, sur tout. 2008, je sens que quelque chose ne va pas en moi, je sens que ma personnalité change, moins patiente envers moi et les autres, je ressens aussi une urgence de vivre, de tout voir, de tout faire. J'ai décidé d'utiliser ma puissance divine pour créer ce que je veux. Je me surprends beaucoup à voir les blessures des gens par rapport à leur comportement et je vois leur souffrance. Je n'avais pas encore réalisé que j'avais passé ma vie à fuir jusqu'à ce que je le conscientise. Voici mon histoire : 2007 décès soudain de mon père à son domicile, il était âgé de 66 ans... Ce fut un choc énorme pour moi. Je chemine vers mon bien-être afin qu'un jour je puisse briller de ma lanterne. Alors un énorme MERCI pour le travail que j'ai pu accomplir grâce à toi. J’ai réalisé tellement de choses en si peu de temps! Excellente continuation à toi et tous les tiens, tous les témoignages personnels ont été d'une grande importance pour tous les participants, et ta sincérité une pure merveille. J'ai fait de très belles rencontres lors de cet atelier et je compte bien garder contact avec ces personnes qui ne sont pas arrivées par hasard dans ma vie, y compris toi Laurent. L'animatrice hyper sympa tira au sort les deux personnes qui devaient participer ensemble au donner recevoir et là ce n'était pas celles que je pensais, mais une troisième personne à qui l'objet était destiné. Et ça commence mal, devant elle un lutrin et des notes auxquelles elle se réfère souvent, trop à mon goût. Depuis avril 1992, je peux dire que je suis sur le chemin de la sobriété ! Nous étions en duo pour le décodage « Faire ses demandes ». Écoute Ton Corps me permet aussi de rêver quotidiennement. Elle est très affectueuse et est tout le temps en demande, ça a tendance a m'étouffer et je ne peux pas toujours répondre à ses attentes. et je sais quelle porte je dois ouvrir et comment je dois réagir!!! Fondé par Lise Bourbeau, le centre offre formations, stages, ateliers et livres. Je vais me permets de vous tutoyer et de vous appeler Lise. Ce livre m'a ouvert les yeux! J'aimerais vous faire part de mes impressions suite à l'atelier Écoute Ton Corps. J'ai aimé l'atelier et j'ai eu quelques" remontées" dès le lendemain.

Andy Murray Classement Atp 2020, Tu Es Mon Amour éternel Skyrock, Pays De Galles Histoire, Qui Se Charge Des Formalités Administratives D'embauche D'un Intérimaire, Scitec Nutrition Prix, Volkswagen T1 Prix, Tableau Transfert Ligue 2 2020 2021,