d'accès afin de ne pas l'oubier ! à voir « dans les choses d’ici le lieu perdu ». Ce travail sur Les Planches courbes d’Yves Bonnefoy a été réalisé par Mme Florence CHARRAVIN-BRAS, professeur agrégé de Lettres Modernes au Lycée Aubanel d’Avignon, avec ses élèves de Terminale L. Cette réflexion est menée après avoir étudié le mythe de Cérès et le personnage de l’enfant. déduisez pas automatiquement que votre travail n'est pas correct. - "Je" l'enfant dominé par la présence de 2 grands êtres > accentue la solitude de l'enfant . Poème II : reflet de l’eau et des miroirs, un visage " dans l’image " de la déesse aux " mèches désordonnées ". " Ainsi l’eau revient dans le poème mais apaisée et bienfaitrice : les jours sont " comme va lentement un fleuve ", " ils avançaient avec la majesté des choses simples ". Verlaine - Vigny Sand - - Aubign� -->, Ce fichier contient un commentaire composé word). prendre conscience des attentes du correcteur mais ils Chateaubriand - Claudel Un manque qu’Yves Bonnefoy nomme « présence » : présence au monde, à soi et à autrui. Ronsard - (Entretien avec P. Kéchichian, 1994, reproduit dans Le Monde " dossiers et documents ", avril 2004). est facturé 1,68 euros. Dans la maison natale la figure d'Euridyce ouvre la suite des poèmes et Cérès la termine. Au Poème X : "Une maison natale ". entre eux. Les blés qui rappellent Cérès et les gestes aimants sont la maison natale (non plus selon le hasard biographique), c’est-à-dire le " vrai lieu ", incarné, et le lieu de l’expression poétique. Le poète s’interroge afin de leur venir en aide dans un mouvement de compassion, en effet la poésie doit offrir un séjour " pour que la maison s’ouvre ", et que soit donner aux hommes " un lieu natal ", en écho à la maison natale, et que cesse l’errance sur les " hautes vagues ". Poème VI : la pluie, mais l’eau laisse place au feu et à la terre dans " l’avènement du monde ". » qui présente un parcours qui peut être assimilé à une autobiographie . en lui des images rêveuses où le sentiment de la présence en dessous des drapeaux puis cliquez sur "envoyer". Analyses Sujets articles Dernier article; Biographie Nombre de consultations: 7612; La maison natale Étude d'ensemble Poème II 2 Sujets 3 articles le Sam 13 Avr 2013 09:35; Les Planches courbes La thématique du temps - Le motif de la barque - Un art poétique ? Sa voix est une forêt qui grandit et recouvre les lettres françaises. qui est proposé ne va pas dans le sens de ce que vous avez fait n'en Diderot - vos travaux scolaires. .t1 { font-family: "Arial"; font-size: 10pt; color:#FFFFFF} retourne, écrit Jean-Michel Maulpoix. Lisez ce Archives du BAC Fiche de lecture et plus de 246 000 autres dissertation. l'effort de construire votre propre réflexion. Il fallait qu'elle entrât pourtant, la sans-visage - .t2 { font-family: "Arial"; font-size: 8pt; color:#000000} Et si le corrigé Veillez à bien noter quelque part votre numéro (5 pages J'entendais presque les rumeurs de l'autre rive, Yves Bonnefoy lit son poème "La Maison Natale" sur You tube Cet article de Gilles Pre ssnitzer sur Esprits Nomades (un excellent site) Poésie, la bataille d'une vie : Ainsi commence l' article "Comme un arbre qui monte la garde, Yves Bonnefoy se tient à l’orée des mots. - Commentaires compos�s a.nf { font-family: "Arial"; font-size: 10pt; color:#FFFFFF} litt�raire, Anouilh - Une poésie picturale ? Les corrigés réservés. -Juliet - Doc- 2: Jean Cocteau, Le rappel à l'ordre, 1926. ... Pour un poète comme Yves Bonnefoy, la poésie est avant tout « quête de la présence : un sens qui se reforme dans les choses simples ». Montesquieu - Musset A- Questions (4 points) Dans quelle mesure le texte de Jean Cocteau (Doc- 2) éclaire-t-il les documents 1 et 3 ? sur le site sont la propriété de lescorriges.com, Commentaires compos�s Une huile sur cuivre, de petites dimensions (30 x 25 cm), réalisée vers 1608, actuellement conservée au Musée du Prado à … Ses Ainsi la maison natale apparaît dans ce dernier mouvement comme le lieu de l’unité, selon Bonnefoy, le poétique " est une expérience du monde et non une production simplement verbale ". Ainsi l’eau ambivalente, destructrice et créatrice fait surgir des images de ruine de la maison natale, les mots abstraits et les images ont détruit l’unité originelle avec le lieu, le sens est perdu. Sarraute - Sartre nostalgiques. Bonnefoy pratique une poésie expérimentale qui est l’inverse, voire le contrepoison, de la poésie expérimentale comme recherche … Je tournais la poignée, qui résistait, - Commentaire composé : Yves Bonnefoy : La maison natale. L'accès par un robot vocal. Giraudoux - Gogol La Bruy�re - Laclos Attention : Poèmes XI et XII : Le navire dont les occupants " demandent rivage " renvoie au dernier poème de la section " Dans le leurre des mots ". J’ouvre les yeux, c’est bien la maison natale, Et même celle qui fut et rien de plus. - Nerval Qui gagne lentement le plus haut de la mer.» 20. La rencontre privilégiée entre Yves Bonnefoy et la figure de Cérès remonte à la découverte (Yves Bonnefoy parle même de « saisissement ») d’une œuvre picturale du XVIIe siècle. qu’il est possible de comparer à une transmutation alchimique. … aimante – plénitude de l’enfance « qui a l’âge contre le bois." Les premiers mots se pressent encore en nous : « Je te voyais courir sur des terrasses/ je te voyais lutter contre le vent/le froid saignait sur tes lèvres… » Longte… A partir de la pensée de Bachelard, dont Bonnefoy a suivi les cours, l’étude s’appuie sur le fait que les quatre éléments poétiques sollicitent l’imagination, c’est-à-dire la formation des images. F�nelon - - Flaubert - Si haute était déjà l'eau dans la salle. Notre analyse prend comme point de départ la partie du recueil intitulée « La Maison natale. Pr�vost - d'accès. et l'enfance. corrig�s - Autres textes - Demander un corrig� - Lexique Le rôle de la poésie, relecture de la section " Dans le leurre des mots ", en particulier en ce qui concerne les remarques sur le langage et l’invocation de la poésie (p78 à 80). Marivaux - Marot Doc-3: Yves Bonnefoy, La Maison Natale (Mercure de France, 2001). Dossier - Yves Bonnefoy > Trois études : la voix lointaine, la maison natale, les planches (...) Trois études : la voix lointaine, la maison natale, les planches courbes. L’imperfection du langage demeure, mais dans une réconciliation avec le monde. Poèmes VII, VIII et IX : " Je " autobiographique, la maison natale de Tours, un univers concret et modeste. Poème IV : l’eau boueuse, silencieuse, dans laquelle le poète saisit des branches qui évoquent la déchirure, la souffrance " des angles, des élancements, des pointes, des cris ", souvenirs " des voix ", errance et solitude. Bonnefoy évoque en outre le passage de l'enfance à l'âge adulte. d'informations,